WORKSHOP Paula Pin // bIO trANS LAB – 21 et 22 avril 2018

WORKSHOP Paula Pin // bIO trANS LAB – 21 et 22 avril 2018

BANDITS-MAGES vous invite au bIO trANS LAB // Workshop de Paula Pin,  le 21 et 22 avril au Haïdouc.  L’artiste Paula Pin, performeuse trans-féministe et bio-hackeuse en résidence à BANDITS-MAGES dans le cadre d’EMAN#EMARE, un réseau de résidences européennes, nous propose de pratiquer de façons expérimentale les thèmes suivants : fabriquer un Microscope comme les transhackfeminists, savoir utiliser le microscope, connaitre l’usage des outils de gynécologie (Performative lab)o(dy Ritual)) Cyborg witch chemistry.

La participation pour le week-end comprenant le kit de bio-hacking s’élève à 50 € et 40 € pour les étudiants, adhérents, et demandeurs d’emplois.

Limité à 12 personnes.

Horaire de 13:30 à 17:30

Pour plus d’informations contacter Olivia EARLE par mail // Ligne direct +33 9 81 85 74 49

PECHBLENDALAB

[transhackfeminism, free technology, Biohacking, acceso abierto al conocimiento, glands, Hardware, HardGlam, biopunk, DIY/DIT, cyborg witches, situated knowledge, queer natures, open science friction, hybrid, Symbiotic]

En tant que transhackfeminist bio.chemical lab, nous vivons en permanence dans la “performance”, ce qui nous permet d’acquérir et de partager le savoir avec une part importante d’expérimentalisme et de Noise.X. Nous faisons partie du réseau biohacdink Hacteria.org depuis 2012.

Le désir de créer un accès libre aux technologies l’a conduit à réaliser fréquemment des workshops et des sessions de recherches interdisciplinaires ainsi que des collaborations très fructueuses à travers le monde qui ont permis d’explorer en expérimentant et d’acquérir une connaissance en situation sur tout ce qui touche aux notions de queer : ses “natures” et tout ce qui s’y rapporte.

En ce moment, nous sommes plongés dans le scientifique et la sorcellerie quel que soit le savoir qu’on puisse en tirer, pourvu que cela nous donne le plaisir de construire un “home bio punk labs”. Ces “hardware electronic lab” sont naturellement devenus avec le Bio et le Chimique des centres pour construire des outils utilisables par chacun pour gérer, par exemple, sa propre santé.

Vous pouvez trouver ci-dessous quelques-unes des branches du BIOtransLab / Bioautonomy Gynepunk.

Bioautonomy / BIOtransLab ; origins transitos in.ciertos : https://jellypin.hotglue.me //  https://www.hackteria.org

Matérialisation du concept Biotranslab : https://prototypome.gridspinoza.net // https://prototypome.gridspinoza.net // https://prototypome.gridspinoza.net

Gynepunk :  https://www.hackteria.org

BIO TRANS LAB

WORKSHOP PAULA PIN // BIO TRANS LAB / 21 ET 22 AVRIL 2018

Au cours de “l’open lab” nous pratiquerons expérimentalement à partir de ces thèmes :

  • Fabriquer un Microscope, Télécharger ce Fanzine avec des précisions et des images sur la manière de faire des microscopes comme les transhackfeminists.
  • Utiliser le microscope pour découvrir vos propres cellules MICRObiotes et épithéliales : Télécharger ce Fanzine consacré à notre micro flore vaginale ou MICRObiote et aux moyens de les visualiser grâce au microscopeKOH/microscope pour la reconnaissance du Candida dans la flore vaginale (en utilisant les sécrétions venant du col de l’utérus). Utilisation de la technique de Pornoisenicolaou (pap stain) qui utilise la coloration des cellules prélevées.
  • Spéculations ouvertes. Grâce à un spéculum et une webcam on pourra se voir en train de regarder le col de l’utérus et les différentes cellules ; c’est aussi utile pour extraire des sécrétions du col de l’utérus pour des observations ultérieures.
  • Prostatite : pre et post massage (tout en partageant des savoirs et des expériences à ce propos)
  • (Performative lab)o(dy Ritual)) Cyborg witch chemistryLe labocorps : performances et utilisations rituelles des corps et des technologies à partir des expériences. Créations de sons mêlant : sorcières, cyborg, sorciborg, technologies tirées des expériences. Flux rituel : rituel collectif ; corps, dispositifs, code, ondes électroniques et vidéos en direct de l’itération de nos cellules.